LE CERCLE NOIRE

MAGIE
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieu, un être parfait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akmon
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 299
Age : 35
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Dieu, un être parfait ?   Mar 26 Sep - 8:11

Dieu, un être parfait ?


Je lis un peu partout sur les forums des discussions sur Dieu, Satan ou Lucifer, où les gens s'empoignent sur l'existence et le rôle des deux derniers, en partant du principe que Dieu est parfait ...

Seulement il y a un hic, et il est de taille : si Dieu est parfait ( et parfaitement bon ) comment peut-il laisser le " mal " régner sur Terre ? ( je précise que ces notions de bien et de mal sont totalement subjectives selon les hommes et les époques ) Et d'abord qu'est-ce qu'on entend par " parfait " ?

J'ai toujours considéré que pour approcher le divin il fallait regarder son oeuvre la plus visible à nos yeux : la nature ainsi que nous même inclus dedans. Et si on regarde la nature alors quelque chose nous saute immédiatement aux yeux : la nature n'est pas parfaite, et le " bien " n'est pas le seul maître à bord, loin de la. Mais qu'entends-je par " parfait " ?

A mes yeux, un système est parfait lorsqu'il a atteint un degré d'harmonie et de stabilité tels qu'il n'évolue plus de lui même, puisqu'il n'en a plus besoin. Or une chose évidente lorsqu'on regarde autour de nous, ou que l'on étudie l'histoire de la terre, c'est que la nature évolue encore et toujours... Autre problème : la nature n'est ni toute " blanche " ni toute " gentille ", loin de la... La nature qui nous entoure est un savant mélange de Vie et de Mort, de " bien " et de " mal ", de Yin et de Yang...

Ce mélange est basé sur un fragile équilibre qui peut s'effondrer à tout instant ( il suffit de voir les dégâts et les bouleversements énormes que la terre a subi par la faute de l'homme ). Tout cela est très loin de la perfection... Notre système tend à se perfectionner dans le temps, grâce à l'évolution et aux crises biologiques qui ponctuent son histoire. Mais il faut se rendre à l'évidence : l'oeuvre du Tout ( ou Dieu si vous préférez ) est imparfaite, et cette imperfection nous affecte aussi de facto.

Nous sommes donc des êtres imparfaits qui cherchent à se rapprocher d'un Dieu / Tout prétendument parfait... Et s'il ne l'était pas ? Et si l'entité à l'origine de tout était aussi imparfaite que sa création ? Sinon comment et pourquoi un être parfait aurait-il créé " un monde imparfait ? Dans quel but ?

Imaginons un instant que ce Tout soit aussi imparfait que sa création, et que ce soit l'évolution de celle-ci qui le fait à son tour évoluer ... Imaginons que cet être soit comme un chercheur qui réalise une expérience en laboratoire, et que les résultats de cette expérience lui servent à apprendre de nouvelles choses et à évoluer. Et si à chaque fois qu'un " questeur " atteint la perfection et retourne au Tout, il ne faisait qu'atteindre un stade de perfection supérieur à celui de ce Tout, et qu'en retournant à lui il lui permettait à son tour d'atteindre ce stade de perfection, par intégration du savoir et de la sagesse qu'il a acquis tout au long de ses vies ?

Car c'est ainsi que je vois le Tout / Dieu : un chercheur imparfait qui a créé un microcosme expérimental imparfait, dont les évolutions et les résultats le rendent chaque jour plus savant, plus sage et plus parfait ...

Morigane

Source:
http://www.paganguild.org/aubeseptiemelune/chaos-magick/indexchaos.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-cercle-noire.bb-fr.com
 
Dieu, un être parfait ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dieu n'est pas Dieu.
» Dieu seul est parfait
» Tout ce que Dieu fait est parfait. Il ne se trompe jamais !
» Dieu est parfait.
» Le parfait manuel de destruction de soeur Emmanuelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CERCLE NOIRE :: Débats/Théories-
Sauter vers: